Quelques photos ici (parmi plus de 3000 prises), afin de vous faire partager un peu mon séjour martial, bien sûr, mais également touristique au pays du soleil levant, du 21 avril au 6 mai 2018.
J'adresse un grand merci à mon ami Stéphane Fauchard (ainsi qu'à Muriel), du club de Romorantin qui a été non seulement le déclencheur mais aussi l'initiateur et l'organisateur de cet extraordinaire voyage ainsi qu'à la dizaine d'amis qui nous accompagnaient.
Bien évidemment, ce résumé ne peut qu'être restrictif. A ce titre, vous voudrez bien me pardonner de ne pas partager certains moments vécus ni certains lieux du séjour.

Gildas


Page 1 >  Semaine 1 : Okinawa (mise à jour 2/08/2018)
Page 2 >  Semaine 2 : Kyoto (mise à jour 2/08/2018)
Page 3 >  Semaine 2 : Tokyo (mise à jour 21/08/2018)

Du 21 avril au 28 avril > Les iles Ryu-Kyu au sud de l'archipel nippon (Environ 1500 km de Tokyo, la capitale), dont la principale ile est Okinawa, sont baignées sur leur côte ouest par la mer de Chine et sur leur côte est, par l'océan pacifique... Le climat y est à tendance tropicale. 
 
             
 
Shisa : les lions gardiens d'Okinawa.
Les shisa sont des animaux mythiques à tête de lion, symbole de protection, essentiellement présents à Okinawa et dans toutes les îles Ryukyu. Ils s’affichent par paire à l’entrée de nombreux lieux publics.
Élément indissociable de la culture d'Okinawa, le Shisa y trouve très largement sa place. Il est tout simplement impossible de l'éviter lors d'un séjour.

 



 Naha est la ville principale et la préfecture d'Okinawa. Cette ville ou nous logions fut donc le départ de toutes nos excursions... sur l'ile mais également vers quelques horizons plus éloignés, comme les iles de Tokashiki et Zamamy ou le "Snorkeling" fut mis à l'honneur, dévoilant ainsi les richesses marines de l'archipel, Flore et faune. J'ai ainsi eu l'occasion de croiser la route de... E T... Qui rentrait chez lui... :-)

 


Ainsi que de quelques clowns... Et autres poissons très colorés.



NAHA 
 est une ville de 320 000 habitants. Détruite à 90% lors de la seconde guerre mondiale, elle est aujourd'hui une ville calme ou le respect n'est pas qu'une légende.






La chateau de Shuri.
Ce qui est aujourd'hui un quartier de la ville de Naha était autrefois le village de Shuri, bien connu des karatékas curieux de l'histoire de leur discipline.



Shoto... Les pins qui ondulent sous l'action du vent...
C'est à cet endroit que venait se recueillir et méditer Funakoshi O'senseï.




Le monument dédié à la mémoire de Funakoshi O'Sensei,
érigé à Naha par ses élèves japonais.




Au dojo de MYAZATO Senseï
Qu'il soit ici remercié de l'accueil qui nous a été réservé lors de nos différents entraînements, qu'ils aient été communautaires ou privés.
De grands moments vécus !!










Chez Orikawa senseï, avec Gibo senseï



Le Musée du KARATE. Toujours intéressant de découvrir ou de redécouvrir certains éléments qui ont fait que nous ayons pu nous passionner pour la discipline. On y trouve entre autres quelques écrits originaux de Funakoshi O senseï.



29 avril > Après une semaine exceptionelle dans les iles Ryu-Kyu, nous embarquons pour un vol d'environ deux heures, direction Tokyo ou nous reprenons aussitôt le train qui nous emmène à Kyoto, ancienne ville impériale.