PROTOCOLE SANITAIRE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE KARATÉ ET DISCIPLINES ASSOCIÉES

Suite à l’évolution de la situation sanitaire, le gouvernement a annoncé des mesures renforcées de restrictions entrées en vigueur le 24 janvier 2022.

Ces mesures permettent de préserver l’activité des pratiquants comme celle des salles, clubs et gestionnaires d’équipements.

La Fédération Française de Karaté a dès lors mis à jour son protocole sanitaire que vous pouvez consulter ci-dessous :

Disparition de M. Jean Mergnac

Je viens d’apprendre, malheureusement avec quelques mois de retard, la disparition de monsieur Jean Mergnac, professeur de judo, jujitsu et président d’honneur du club de Ste Maure de Touraine. A plusieurs reprises, il m’avait fait l’honneur de partager avec lui les tatamis lors de stages multidisciplines qu’il organisait à Ste Maure.

Je garde de lui, le souvenir d’un homme droit et passionné.
Gildas

« M. Jean Mergnac vient de disparaitre le 20 avril 2021 dans sa 89ème année (il était né le 28 décembre 1932).

Jean a commencé le judo en septembre 1951 à Tours au Judo Club de Touraine situé 27 rue du cygne, avec, comme professeur, M. Vieville CN 2dan. A 18 ans il était le plus jeune ,à l’époque c’était réservé aux adultes.Très vite il a aimé cet art martial grâce à son Sensei. Son 1er judogi fut confectionné par sa mère dans un vieux drap épais et le tapis (tatami), sur lequel il s’entraînait, était formé de copeaux de bois recouverts par une bâche.

Jean travaillait à la SNCF et 2 soirs par semaine, il faisait du judo ju jitsu. Il aimait la technique, les combats et montait vite en grade.

En 1954, il obtenait ses katas à Paris devant Maitres Kawaishi et Awazu pendant son service militaire au 5ème Génie de Versailles. Jean ceinture marron était moniteur de close-combat et donnait des cours judo le soir ,le jeudi soir il s’entrainait au dojo de la « belle jardinière »rue de rivoli à Paris.

Le 10 juillet 1955, il devenait ceinture noire 1er dan en réussissant les épreuves techniques et en gagnant tous ses combats devant Maitre Kawaishi.Il n’y avait pas de catégorie de poids Jean était un léger.

Il avait un tokui-waza « hane goshi » redoutable. Plusieurs fois champion de ligue par équipe, il a fait 2 fois les championnats de France à Coubertin en individuel.

En 1963, Jean devenait professeur de Judo ju jitsu car il aimait transmettre son savoir, son amour de la technique et son approche morale du judo (le judo est une école de la vie). Jean a été secrétaire et a fait cours 40 ans au Judo Club de Touraine. En 1965 le foyers de Sainte-Maure-de-Touraine sous la présidence de Mr Bertrand lui demandait de venir faire les cours de judo , et en 1970 au CSADN de Nouâtre proche de sa maison de Marcilly-sur-Vienne ou il fut conseiller municipal.

Il a formé beaucoup de ceintures noires et des professeurs de judo tout au long de sa carrière.

Il contribua au lancement du ju jitsu en Touraine en 1976 avec Maurice Berry .

Il fit de l’initiation au ju jitsu 1984 en Cote d’Ivoire et en 1988 à Madagascar pendant ses déplacements professionnelles de plusieurs mois.Il a servi de partenaire pour le passage d’un 6è dan.

Il fut président du judo club de Sainte Maure de 1998 à 2000 et depuis il était son président d’honneur.

Celui qui termina sa carrière professionnelle en tant que directeur de l’école de formation adultes aux chemins de fer, a consacré parallèlement 60 ans de bénévolat au service du judo.

Jean a reçu les palmes d’argent de la FFJDA, le trophée Shin, la médaille de la ville de Sainte Maure, la médaille d’or de la Jeunesse et des Sports et la médaille d’or du travail.

Jean montait encore sur les tatamis en 2020 pour donner ses précieux conseils. Le judo, c’était sa passion. Malheureusement, le covid-19 aura prononcé le « sore made » à 2h00 le 20 avril 2021.

Tous les judokas qui ont connu Jean garderont le souvenir d’un homme jovial qui aimait la vie, avec qui on aimait échanger sur les valeurs du code moral « Shin-Gi-Tai, esprit technique corps ».

Une de ses maximes favorites était « entraide et prospérité mutuelle »Jean avait le grade de 5e dan. Nous garderons en mémoire cet homme d’exception.

L.RION – Président du JCSM

Vœux 2022

C’est avec beaucoup d’optimisme et d’enthousiasme que nous venons vous souhaiter une excellente année 2022 !

Alors que la pandémie nous guette toujours, il en faut de l’optimisme… et de la résilience !
Résilience, mot tendance de ces derniers mois, presque inconnu avant le covid19, utilisé à foison depuis le début de la crise sanitaire, il définit la capacité d’une personne ou d’une organisation à rebondir après un choc traumatique.


En janvier 2021, alors que l’interdiction de pratiquer notre discipline en intérieur, tombait, nous aurions pu baisser les bras… Mais c’était sans compter l’envie d’une partie des licenciés de continuer, de contourner la contrainte, dans le respect des mesures gouvernementales, en s’entrainant en extérieur le midi en semaine ou le dimanche matin… Nous aurions pu oublier les enfants mais c’était sans compter notre envie de préserver le lien avec nos plus jeunes licenciés. Nous leur avons donc offert des entraînements « Zoom ».
Nous avons également, à notre humble niveau, fait preuve de résilience; et à la rentrée de septembre alors que beaucoup de fédérations sportives voyaient leur nombre de licenciés fondre, nous avons préservé le nôtreLe nombre de licenciés enfants a même augmenté et c’est avec plaisir que nous avons accueilli de nouveaux adultes débutants.

Enfin, après une longue disette, nous avons pu de nouveau organiser ou participer à des stages. Le club a ainsi organisé le stage Octobre rose au profit de la ligue contre le Cancer, celui de novembre avec l’expert 9ème dan Guy Sauvin (ancien champion du monde) et un stage spécial enfant en décembre.

Alors oui, en ce début d’année 2022, nous avons envie d’être optimiste et enthousiaste. Cet enthousiasme que nous désirons partager afin de contribuer à vous transmettre de l’énergie, car la pratique d’un art martial permet aussi cela !

Bonne année à tous, bonne santé et bon keiko !

(keiko = entraînement karate)

Stage de Noël Jeunes

Le club a organisé dimanche 19 décembre de 10h à midi un stage de Noël pour le groupe jeune. Stage qui vient boucler l’année 2021 et cette première période de la saison 2021-2022.
La participation a été très bonne puisque la quasi totalité des jeunes licenciés étaient présents.
Après un échauffement collectif, les enfants ont été séparés en 2 groupes (débutants et plus avancées) et ont suivis 2 modules : un module kata puis un module d’initiation combat.
Un stage de Noël n’aurait pas été « de Noël » sans une distribution de chocolat à la fin du stage 😉
Bonnes fêtes à tous et retour sur les tatamis le mardi 4 janvier !

Christian Lermusiaux, 6ème dan.

Le club de Chambray adresse ses félicitations à Christian Lermusiaux pour sa réussite ce jour au grade de 6ème dan à l’INJ Paris.

Nous avions déjeuné ensemble, il y a déjà deux ans, Christian, Erwan, Gildas et le « uke » de Christian alors qu’il avait été ce jour-là un candidat malheureux à cet examen de grade.
Si vous n’avez pas encore lu la folle journée du passage de grade 6ème de Gildas (en 2019), cliquez ici !

Bravo Christian, pour ton travail et ta ténacité !

Remise de la recette à la LIGUE CONTRE LE CANCER

C’est avec un peu de retard et je m’en excuse, que j’ai enfin trouvé le temps de me rendre sur le site du comité départemental de la LIGUE CONTRE LE CANCER, rue Victor Hugo à Tours, en cette fin de mois de novembre.

Après avoir pris RDV, j’ai rencontré madame Pallares, chargée de l’évènementiel et lui ai remis la recette du stage que nous avons organisé à Chambray le 10 octobre, à l’occasion du mois consacré à la lutte contre le cancer du sein.

A tous, qui avez participé à notre stage, encore merci de la part des malades, de la ligue, du club KARATE de Chambray et de moi-même. A très bientôt de vous revoir sur nos tatamis ou d’ailleurs.

Gildas

·         Pour info, une erreur de calcul nous a fait dire que nous avions récoltés 305 €. Nous en avons réellement eu 285. Avec nos excuses pour ce malentendu.

Stage Guy Sauvin Sensei du 21 novembre, résumé et photos

Dimanche dernier, Guy Sauvin senseï, ayant répondu à notre invitation, a animé le stage KARATE MARTIAL organisé par notre club de Chambray lès Tours. Une trentaine de karatékas, du débutant à la ceinture noire 7ème dan était présente sur nos tatamis. Une dizaine de clubs représentés et des pratiquants d’horizons divers ont apprécié la maîtrise du senseï, ses conseils, et chacun a pu repartir satisfait, avec dans son bagage, plusieurs axes de travail qui lui permettront d’affiner sinon sa technique, sa vision globale de l’art martial qui fait que nous nous retrouvons toujours avec plaisir, les plus anciens aidant, conseillant et partageant leurs connaissances.

De l’avis de tous, une expérience à renouveler. Aussi, nous avons le plaisir de vous faire savoir, si vous ne le savez pas déjà, que Guy Sauvin senseï sera à nouveau présent sur nos tatamis chambraysiens en mars 2022. A très bientôt donc de vous retrouver tous prochainement à Chambray !

Assemblée Générale du club

Le vendredi 22 octobre s’est tenu l’assemblée générale de la section Karaté.

A 20h30, après l’entraînement, et la douche, 15 Karatékas motivés par la vie du club et disponibles ce soir là, se sont retrouvés au pôle sportif.

Yves Scavinier, Adjoint aux sports de la ville de Chambray et Frédéric Gargottin, Secrétaire Général de l’USC nous ont fait le plaisir de leur présence.

L’assemblée générale a souligné la bonne résistance du club durant une saison bien impactée par le covid. L’activité a été maintenue le plus possible : en extérieur, au Dojo avec respect des protocoles sanitaires, sur internet avec des sessions Zoom. Les résultats sont là : passage de ceinture en présentiel pour les enfants dès que le Dojo a été ouvert, pour les adultes formation d’encadrant, passage de grade face aux jury départementaux et régionaux. Le club gagne 1 ceinture noire 1er Dan, 1 ceinture noire 2ème Dan, 2 ceintures noires 3ème Dan et 1 DIF.

Une jolie projection (merci Erwan) a présenté l’activité du cours enfant en 2020/2021.

Une projection très professionnelle (merci Erwan) a illustré et quantifié la présence du club sur les réseaux sociaux : site internet, facebook, instagram, en considérant le nombre de vue, de contacts selon les publications et les différents supports.

La synthèse financière a été présentée à l’assemblé générale (merci Michel) et approuvée.

Les perspectives 2021/2022 ont été présentées et discutées. Pour la nouvelle saison l’effectif de la section se monte à 21 enfants et 29 adultes soit 50 licences. La reprise de l’activité au Dojo est effective depuis la rentrée. Les événements qui marquent la vie du club sont programmés : en octobre rose, stage Karaté contre le cancer, en novembre et en mars, stage Guy Sauvin à Chambray, en décembre, repas de fin d’année en présentiel…

Un verre de l’amitié a clôturé la soirée, dans le respect du protocole sanitaire.

Stage Guy Sauvin Dimanche 21 novembre

Guy Sauvin senseï sera au Dojo de Chambray dimanche 21 novembre de 10h à 12h30.
Dès 9h30, nous serons là pour accueillir les « stagiaires » et déguster un petit café.
Une belle occasion de se retrouver sur les tatamis après plusieurs mois de disette de stage!

Stage Richard Hiegel à Loches

Nous étions six, six chambraysiens, du premier au sixième dan, qui avons répondu à l’invitation du club karate de Loches (37), ce matin du dimanche 7 novembre, à participer au stage qui était dirigé par Richard Hiegel, expert fédéral FFK, 7ème dan FFK et GODAN de l’école « Shotokan Oshima ». Oshima senseï, aujourd’hui âgé de plus de 90 ans, qui demeure en Californie, fût un des premiers japonais à être invité par Henri Plée à venir enseigner dans son dojo parisien, le fameux dojo de « la Montagne » au début des années 60. Il est issu de l’enseignement direct des Maîtres Funakoshi et Etgami.

Richard Hiegel fait partie du groupe international des élèves du maître depuis le début des années 80. Il s’est récemment installé en Touraine et y a construit ce qui est certainement un des plus beaux dojos privés de l’hexagone, le dojo de « La Frilière ».

Le stage, qui avait lieu au dojo « Mickael Milon » de Loches, a permis à une vingtaine de karatékas de découvrir le travail de l’école « Shotokan Oshima » et le haut niveau de compréhension de l’art de Richard Hiegel senseï. S’il n’est pas encore très connu des pratiquants de la région, nul doute que son savoir et son expertise ne se limiteront pas dans l’avenir au seul périmètre lochois.

Nous remercions Patrick Besnard, enseignant au club lochois pour l’organisation de cet évènement. Chaque participant, quelque-soit son niveau, en sera reparti avec des idées de travail tout aussi intéressantes les unes que les autres.

Photo, Oshima senseï et Richard Hiegel.