Karaté : quatre nouveaux gradés ceintures noires

Voici un article de la NR qui vient clore cette saison toute particulière. Saison qui n’a pas empêché 4 de nos licenciés de passer leur examen et d’obtenir leur grade! Bravo à eux!


Nouvelle République Publié le 02/07/2021 à 06:25 | Mis à jour le 02/07/2021 à 06:25
Voir l’article sur le site de la NR

Malgré une saison compliquée, avec des entraînements pour la plupart en extérieur, au bon vouloir des aléas météorologiques, les karatékas de l’US Chambray karaté, pour la plupart, ont tenu bon et se sont astreints à une pratique régulière de leur activité. C’est ainsi qu’au terme de cette saison très perturbée, quatre d’entre eux se sont présentés devant les jurys d’examen de la ligue Centre-Val de Loire à Blois (pour deux d’entre eux) et les jurys du comité départemental 37 à Monts (pour les deux autres).
Carton plein pour le club, puisque Emmanuel Humbert et Erwan Soulabaille (major de la promotion) ont accédé au grade supérieur de 3e dan, tandis que Yoann Marchandeau s’est vu récompensé de son travail par le deuxième niveau de la ceinture noire, le 2e dan et que Philippe Goetz peut dorénavant ceinturer son karate-gi (kimono) de la fameuse couleur noire du 1er dan.
Des résultats obtenus malgré les nombreuses difficultés rencontrées, grâce à un travail inédit et souvent personnel.

De gauche à droite : Philippe Goetz, Yoann Marchandeau, Erwan Soulabaille, Emmanuel Humbert.

Yoann, 2ème dan !

Dimanche 20 juin s’est déroulé le passage de grades des 1er et 2ème dan à Monts.
Yoann Marchandeau, licencié au club, était présent pour tenter d’obtenir son 2ème dan.

En mars dernier, il lui avait manqué quelques points pour valider le précieux sésame. Dans un contexte d’entraînement difficile (dojo fermé, entraînement en extérieur), il n’était pas aisé de se préparer dans de bonnes conditions. Mais Yoann a su faire preuve de résilience en redoublant d’effort ces 3 derniers mois.
Plusieurs karatékas du club se sont aussi mobilisés tour à tour pour lui servir de partenaire, et souvent le midi à la pause déjeuner !
C’est donc une récompense bien méritée pour Yoann, tout le club le félicite !

Passage de grades des enfants

Mardi 23 juin a été organisé un passage de grades pour les enfants.
Ce n’était pas gagné d’avance! Avec une saison tellement perturbée, la progression escomptée des enfants n’a pas forcément été atteinte. Mais les cours en Zoom du printemps ont permis d’avancer dans le programme et de maintenir les acquis de début de saison.
La grande victoire est déjà d’avoir conservé 95% des effectifs enfants malgré les interruptions de cours.
Ils étaient ainsi 13 à en découdre devant les yeux de leurs parents. Chacun a présenté un kata, ils ont été interrogé sur des kihons en ligne, mais aussi multidirectionnel et sur cibles pour les ceintures de couleur.
Bravo à eux! Ils ont tous obtenu au moins au une demie-ceinture! Et un bandeau en guise de petit cadeau 😉
Rendez-vous en septembre pour redémarrer une saison normale (on l’espère!)
Bonne vacances à tous!

Passage de grade 1er, 2ème et 3ème dan, Carton presque plein pour le club!

Le Week-end du 20 et 21 mars était inscrit dans le calendrier depuis plusieurs mois !
4 karatékas du club étaient en lice pour obtenir un nouveau grade!
Emmanuel et Erwan se sont déplacés à Blois samedi matin pour tenter de décrocher leur 3ème Dan.
Philippe, notre président, visait son 1er dan dimanche matin et Yoann, son 2ème dan dimanche après midi dans le dojo de Monts.

Une préparation forcément perturbée par la crise sanitaire. Le Dojo étant fermé, les entraînements de préparation se sont déroulés en extérieur et la plupart du temps le midi pendant la pause déjeuner des uns et des autres. Le masque faisait partie aussi des accessoires obligatoires tant pour les entraînements que pour l’examen.

Le bilan de ce WE reste très positif puisque 3 de nos 4 candidats ont été reçus.
Philippe qui avait déjà validé quasiment tous ses UV lors d’un précédent passage de grade a validé les 2 derniers UV qui lui manquaient; BRAVO à lui, le voici désormais 1er dan!
Erwan et Emmanuel ont également réussi, du premier coup, toutes les épreuves du 3ème dan, BRAVO à eux!
Yoann a validé 3 épreuves sur 6. Il devra se représenter en juin pour valider son 2ème dan. Nul doute que le prochain passage sera le bon!

Philipe Goetz, promu 1er dan dimanche 21 mars à Monts
Gildas Duval, sensei du club entouré d’Erwan Soulabaille, sensei des enfants à gauche sur la photo et Emmanuel Humbert à droite, tous les 2 promus 3ème dan. Photo prise le samedi 21 mars au Dojo de Blois juste avant l’annonce des résultats.
Yoann Marchandeau à gauche avec Gildas Duval, a validé 50% des UV, il devra repasser en juin. Photo prise il y a 2ans lors de l’obtention de son premier dan.

Guy SAUVIN Senseï nomination au grade de 9ème dan

L’ensemble des karatékas du club de Chambray et Gildas en particulier, adresse ses plus chaleureuses félicitations à Guy SAUVIN Senseï à l’occasion de sa nomination au grade de 9ème dan, par les instances de la FFK.

Je ne reprendrai pas ici, tous les posts adressés à Guy senseï sur le site « karate martial – Energie interne » mais celui de Christian Courtonne le résume en quelques mots : Guy SAUVIN, la légende du karate français.

Un autre post souligne : Cette nouvelle me remplit de joie pour celui que je considère « hors grade ».

Témoignage de Gildas : Mon chemin a croisé celui de Guy senseï pour la première fois en 1977 alors que je débutais la pratique. Je me rappelle cette très forte impression qu’il m’avait faite. Cette impression ne m’a plus quitté ensuite, alors que chacun suivait son chemin de vie comme son chemin martial, de très longues années durant.

C’est à son retour d’Afrique, au début des années 2000, que j’ai pu à nouveau le rencontrer. Mon impression première ne m’ayant jamais quitté, c’est au fil des années qui ont suivi, qu’il m’a accordé sa confiance. Qu’il en soit ici remercié.

L’enseignement de Guy senseï ne s’attarde sur aucun style particulier. Seule compte la sensation et la traduction que chacun en fait à travers sa pratique personnelle et les aspects internes, énergétiques et mentaux qu’il développe.

A propos de Guy SAUVIN senseï,

9ème dan KARATE – Professeur diplômé d’état 3ème degré

1960 / 1963 > Pratique la boxe Française avec Mr Lafond

1962 > Débute la pratique du KARATE avec Maitre Cocâtre

1963 > Rencontre MOCHIZUKI Hiroo senseï qu’il considère comme étant son véritable maître

– Membre de la première équipe de France

1964 – 1965 – 1972 > Champion de France

1966 (éq) – 1968 (ind – éq) 1972 (ind – éq)> Champion d’Europe

1972 > Champion du monde par équipe avec Alain Setrouk, Gilbert Gruss, François Petitdemange et Dominique Valéra. 3ème aux mêmes championnats du monde, catégorie individuel Open

1965 – 1978 > Directeur technique fédéral

1978 – 1996 > Directeur technique national de la fédération française de karate

1988 – 1996 > Président des commissions techniques européenne et mondiale

1996 > Départ pour l’Afrique.

1997 – 2002 > Dirige le Parc National des 2 Bale au Burkina-Faso

– 1998 à 2002 > S’initie à de nouvelles formes de pratique avec Maurice Portiche, Ambassadeur de France au Burkina-Faso. Etude du tai chi chuan et du Tai ki ken

– 2002 > De retour en France, reprend l’enseignement du karaté.

– 2007 > Création de l’école « Sei Do jyuku »

– Se perfectionne en tai chi chuan et méthodes énergétiques chinoises avec Bernard Sautarel

– 2010 > Crée le circuit de combat Pro Fight Karate avec Alain Setrouk.

– Crée le concept du karaté Martial afin de mettre en exergue l’aspect interne, énergétique et mental du karaté.

– Conseiller technique Kobukai Europe et 9ème dan de l’école Takashi Kinjo sensei

2019 > Auteur de « Histoire du karate français – 1951/1976 : Les origines

7eme Dan pour Stéphane Fauchard

Nous connaissons bien Stéphane Fauchard au club de Chambray. Elève de Guy Sauvin, il est présent à chaque stage de Sensei Sauvin au dojo de Chambray.
Karatéka accompli officiant à Romorantin, il se rend au japon régulièrement et organise des séjours initiatiques à Okinawa, berceau du karaté do. Il pratique également le kobudo, les armes traditionnelles d’Okinawa (bô, saï, nunchaku…), il est d’ailleurs vainqueur de la coupe du monde de kobudo en bô et en saï. (voir l’article)
Il a écrit de nombreux ouvrages sur le karaté que vous pouvez trouver un peu partout, à la Fnac par exemple
Bref, un grade bien mérité pour Stéphane et tout le club le félicite !
En décembre, il devait proposer un stage avec Gildas pour nous faire une initiation au kobudo. Espérons que nous pourrons reporter ce stage en 2021 et partager avec lui sa passion.

Stéphane à droite avec son uke Claude, son partenaire pour présenter son programme aux membres du jury des grades.

Félicitation à Alain BIGI pour l’obtention de son 6ème dan

Gildas et l’ensemble du club adressent leurs félicitations à Alain BIGI, professeur du club karate do de Vallauris (Alpes maritimes), pour son accession au grade de 6ème dan.

Pour la petite histoire, suite à la publication de l’article sur le passage de grade 6ème dan de Gildas, il a reçu les félicitations d’Alain, qu’il ne connaissait pas (Il avait trouvé l’article très bon).

Depuis, ils ont entretenu une relation épistolaire mais également téléphonique et Gildas a ainsi pu le conseiller et lui donner quelques « trucs » pour le passage de grade 6ème dan qu’il préparait pour cette saison.
C’est aussi l’esprit du karaté do, l’échange et le partage ! 😉
Voir l’article d’Alain sur le site de leur club

Ura mawashi VS Ushiro ura mawashi

Petite séquence vidéo d’un combat entre Yoann et Erwan : une préparation au passage de grade pour le premier dan de Yoann; qu’il a obtenu quelques jours plus tard !

Article de presse sur le 6è Dan de Gildas

La Nouvelle République – Publié le | Mis à jour le Karaté : 6e dan pour Gildas Duval

Avec ce 6e dan, Gildas Duval entre dans le cercle des hauts gradés.
Avec ce 6e dan, Gildas Duval entre dans le cercle des hauts gradés.
© Photo NR
Quelle belle récompense pour Gildas Duval, professeur bénévole au club de karaté de Chambray-lès-Tours. Et quelle fierté aussi pour lui de porter désormais la ceinture blanche et rouge offerte par le président de la Fédération française de karaté et qui symbolise ce passage au 6e dan. « Le premier grade national », précise le nouveau gradé. Pour l’obtenir, Gildas Duval avait posé sa candidature trois mois avant l’examen, durant lequel il a soutenu le mémoire technique qu’il avait envoyé puis passé avec succès la partie technique, où le candidat présente d’abord tout seul une partie technique de son cru puis la mise en pratique avec comme partenaire Erwan, membre du club.
Les membres du club vont le considérer encore plus comme un expert : « Mais quand on sort de ce passage décisif, on se sent encore plus motivé pour transmettre la vocation et tirer tous les membres du club vers le haut », espère Gildas Duval.