Disparition de Marjan Cahun

Ces années 2020 / 21 n’en finissent pas de faire diparaître nos ainés, nos senseïs, nos amis… 

C’est une fois de plus le cas avec la disparition de Marjan Cahun, à 72ans.

Depuis plus de 30 ans, Marjan était un incontournable de l’Union Sportive de Chambray. Sa présence, sa bonhomie, sa gouaille, ses « coups de gueule » mais aussi sa gentillesse vont nous manquer.

Prévot de la boxe anglaise chambraysienne, boxeur amateur et professionnel dans les années 70, il a formé à Chambray de nombreux champions.

Il était notre ami et la section karate de l’USC tient ici à lui rendre l’hommage qu’il mérite.

Repose en paix Marjan.

HARADA Mitsusuke senseÏ vient de partir…

Un très grand senseï vient de nous quitter. A l’instar de ses amis et compatriotes japonais Oshima, Kase et quelques autres, il fut un de ces pionniers qui apportèrent la véritable pratique du karate en France.

Si la plupart d’entre eux le firent à la demande de Henri Plée, ce ne fut pas le cas de Harada Senseï qui lui, fut invité par le dojo parisien « Sigrand », dont le professeur était Hoang Nam, en février 1963. Oshima senseï, lui, prodiguait au même moment, son enseignement au dojo de « La montagne », le dojo de Henri Plée.

Harada, né en 1928 en mandchourie, débute la pratique du karate sous la férule de Funakoshi et des séniors de l’époque, Hironishi et  Uemura. Universitaire à Waseda, c’est en 1948 qu’il fait la connaissance de Oshima  Tsutomu puis de Egami Shigeru dont il devient quelques temps le jiki deshi (élève privé).

Le séjour de Harada senseï en France fut de courte durée, puisqu’il en repartit en juin pour la Belgique, laissant cependant à ses élèves français, une signature indélébile, laquelle, pour la plupart, influença à jamais leur pratique. Le séjour belge de celui que certains trouvaient « bizarre » ne dura pas beaucoup plus longtemps et c’est en Angleterre qu’il devait s’installer définitivement.

S’il ne revint par la suite qu’à de plus rares occasions en France, il continua, presque jusqu’à la fin à superviser des stages, régulièrement en Belgique.

A de trop rares occasions, il m’a été donné de pratiquer sous sa direction. Celle dont je me souviens le plus date de 1988 à Paris. En effet, il s’agit là du seul « vrai » stage auquel j’ai participé sous sa direction personnelle, les suivants étant principalement dirigés par ses quelques élèves français, même s’il était présent. Le moins que je puisse dire est que je n’en ressorti pas indemne tant je fus surpris par sa présence et sa technique impressionnante, parfois quelque peu « bizarre » à l’instar du personnage. Trente-trois années plus tard, je me souviens très bien de ce stage alors que j’ai pratiquement oublié les suivants, ou comment une rencontre de quelques heures peut influencer la pratique d’une vie entière…

Harada senseï, faisant fi de toute fédération et organisation, enseigna toute sa vie sa vision personnelle du karate. Nul doute que ce grand senseï a apporté une pierre importante à l’édifice même si cette pierre dont la taille « hors norme » aura eu parfois du mal à s’insérer restera inconnue de la plupart des karatekas français.

Gildas

Décès de Pierre Mansais

Maître Pierre Mansais vient à son tour de nous quitter. Ceinture noire 7ème dan KARATE,  il est le fondateur et professeur du club « Arts martiaux montlouisiens ».

Cet ancien militaire, judoka et karatéka reconnu par ses pairs fut longtemps une sinon, LA figure de proue du karate en Indre et Loire comme au niveau de la ligue « TBO ». En effet, nombre de professeurs du département, aujourd’hui en activité, comptèrent parmi ses élèves. Si ce ne fut pas mon cas, même s’il m’arriva de partager « le tapis » avec lui, à de nombreuses reprises depuis le début des années 80, (Son dojo était à l’époque installé dans les écuries du château de la Bourdaisière à Montlouis sur Loire),  je garde de lui le souvenir d’un homme à l’humeur  égale, à l’écoute de tous, prodiguant ses conseils aux uns et aux autres.

Il fut également le professeur de nombreux champions, la plus célèbre étant Patricia Chéreau, championne de France, d’Europe et du monde « kumite ».

Gildas et le club chambraysien présentent leurs sincères condoléances au club « Arts martiaux montlousiens » ainsi qu’à la famille de maître Mansais. Le karaté, en Indre et Loire, est aujourd’hui en deuil.

décès de Nadine Dallais

C’est avec émotion que nous avons appris Le décès de madame Nadine Dallais, ancienne licenciée de notre club.

Elle fut la compagne de François Fouillaron, (3eme dan et senseï des enfants plusieurs années) et la maman de leurs enfants, Clovis (ceinture noire 1er dan et actuel entraîneur des enfants du club de hand-ball jocondien) ainsi que de Margot.

Le club karaté de Chambray leur adresse ses plus sincères condoléances et les accompagne dans cette douloureuse épreuve.

En extérieur, on continue !

Les nouvelles mesures gouvernementales sont tombées. Pas de confinement – pour le moment – on peut donc continuer nos entraînements en extérieur.
Nous voici comme la semaine dernière sous le préau de l’ex-caserne de pompier face au dojo. Idéal quand la météo est incertaine. Au moins nous sommes à l’abri de la pluie ! La température – autour de 10° – a même permis de se mettre en tee-shirt pour certains 😉

Après un peu de kihon, nous avons étudié le kata Jitte après Jion la semaine dernière.
Malheureusement pas d’annonce pour une reprise en intérieur, et cela même pour les enfants… Tout cela est bien triste et pourtant, rester en forme par une pratique sportive reste déterminante pour lutter contre toute maladie, Covid compris. Alors il faut rester motivé même si la saison n’est pas aidante dans notre pratique !
On se donne déjà RDV pour dimanche prochain !

6ème Dan de Gildas, déjà 1an !

Il y a tout juste un an, sur ce même vendredi, Gildas, accompagné de son uke Erwan, se rendait à l’institut national du judo à Paris pour tenter de décrocher son 6ème dan, premier grade national qui délivre la fameuse ceinture rouge et blanche !

A gauche, Gildas recevant des mains du président de la FFK Francis Didier, la ceinture rouge et blanche. A droite, Gildas et son uke Erwan.

Le dénouement, nous le connaissons tous, puisque Gildas a brillamment réussi son examen et est reparti avec le précieux sésame !
L’obtention du 6ème dan est sans conteste, l’événement majeur de cette fin d’année 2019 pour le club et nous en profitons pour féliciter encore notre Senseï Gildas !

Pour ceux qui n’auraient pas lu le récit de cette journée du vendredi 6 décembre 2019 ou que vous êtes curieux sur le déroulement d’un passage de grade pour un 6ème,  l’article est disponible ICI.

L’article en question « Le 6eme dan de Gildas, comme si vous y étiez ! » est l’article le plus lu de notre site sur l’année 2020 et figure en Top 3 des réponses dans le moteur de recherche Google quand on tape « karaté 6eme dan » 😉

 

E-entraînement pendant le confinement

Pas facile de garder le moral tous les jours et de garder la motivation pendant ce confinement ! Le Dojo nous manque !
Pourtant chaque semaine, nous organisons au moins un E-entraînement.
2 ce mois-ci ont été fait en Facebook Live. Ce matin nous avons tenté l’expérience Zoom. Grâce au compte de l’USC, nous pouvons dépasser les 40min restrictives d’un compte gratuit. L’expérience est nettement plus conviviale. On se voit, on s’entend, ça ne remplace pas le dojo mais ça permet d’avoir une vraie interaction !
Que ça soit, sur sa terrasse, dans son salon, sa chambre ou son sous sol, l’entraînement à la maison est possible !
Une bonne heure d’entrainement durant laquelle, après un échauffement, nous avons fait du kihon, du cardio training mais aussi du renforcement musculaire (pompes, abdo, gainage). Bref, on a bien transpiré 😉
Bravo aux courageux de ce matin ! Merci à l’USC pour l’accès au compte Zoom !

Possible reprise des cours enfants en décembre

Une lueur d’espoir en cette journée du 17 novembre durant laquelle Emmanuel Macron s’est exprimé avec des responsables du monde sportif en déclarant qu’il était favorable au retour du sport pour les enfants en club au mois de décembre. Source rtl.fr.
Ce n’est pas encore fait, cela va dépendre encore une fois de la situation sanitaire d’ici 10 jours mais on croise les doigts et on vous tient au courant en ce qui concerne la reprise des cours au dojo pour les enfants et éventuellement les ados.

Emmanuel Macron lors d’une visioconférence avec des responsables du monde sportif au palais de L’Élysée, le 17 novembre 2020. Crédit : Ludovic MARIN / AFP / POOL

Stage Guy Sauvin Annulé

Comme vous le savez tous, les nouvelles mesures sanitaires rentrent en vigueur ce week-end. Pendant au moins 6 semaines, la pratique du karaté en dojo sera impossible pour les adultes. Le stage de Guy Sauvin prévu au dojo de Chambray le dimanche 22 novembre tombe au cœur de ces restrictions nous obligeant de l’annuler.
En espérant que le 14 mars, nous pourrons de nouveau pratiquer plus sereinement et accueillir Sensei Sauvin à Chambray !

Reprise au Dojo : protocole sanitaire

Nous sommes très heureux de retrouver le chemin du dojo dès mardi 8 septembre pour tous : enfants, ados et adultes.
Cette rentrée sera un peu différente aux années précédentes puisque le protocole sanitaire nous impose de nouvelles règles à respecter et à faire respecter.
Nous avons déjà publié il y a quelques jours le protocole sanitaire de la Fédé.
Concrètement, ça donne quoi ?
– le port du masque (à l’exception des mineurs de moins de 11 ans).
déjà évoqué lors d’un précédent post, est obligatoire pour entrer dans le gymnase et circuler dans celui-ci, en revanche pas nécessaire pour la pratique du karaté sur le tatamis.
 la tenue d’un registre 
vous serez tous invités (enfants, ados, adultes) à signer un cahier de présence à chaque cours.
– désinfection au gel hydroalcoolique
A utiliser chaque fois que nécessaire, nous mettrons du gel à disposition; et globalement le respect des gestes barrières (tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, utiliser des mouchoirs à usage unique, saluer sans se serrer la main, se laver les mains régulièrement, proscrire tout échange de matériel personnel (habits, karaté-gi, gourdes…)
 Partage du dojo
La marie n’admet pas plus de 25 personnes dans le dojo à la fois (au moins sur septembre). Le vendredi est problématique car nous partageons le dojo avec le judo. Le cours du vendredi 18/09 serait donc effectué au parc de la Branchoire : à confirmer à la rentrée. On fera le point en fonction du nombre de licencié.
– vestiaire 
La mairie n’autorise pas l’usage des vestiaires et douches (au moins sur septembre). Dans la mesure du possible venez déjà en karategi ou en tenue de sport pour les nouveaux.
 
– Aération du dojo
les portes de sécurité seront ouvertes afin de faciliter l’aération du dojo.
– la pratique à 2
le protocole sanitaire de la fédé validé par le gouvernement nous autorise à pratiquer le karaté comme avant. Nous avons la chance au karaté de pouvoir travailler un certain nombre d’exercices qui se font seul dans le vide. Même à 2, nous ne sommes pas forcément en collé serré. Cela dit, nous serons amenés à travailler 2 par 2. En outre, n’hésitez pas à avertir le sensei de votre souhaiter de ne pas travailler 2 par 2. Il n’y a aucun souci, soyons à l’aise sur le sujet !
Toutes ces infos ne sont pas très fun pour une rentrée mais nécessaire pour une reprise qui respecte le protocole sanitaire. Merci d’en prendre note de les appliquer à votre arrivée.
Nous vous attendons en forme dès le 8 septembre au Dojo !
A très bientôt